L’acharnement thérapeutique en questions… sur France 5 à 20h35

Posted on: juin 22nd, 2010 by Marc Paris

Quelles limites doit se fixer le corps médical en matière de soins thérapeutiques pouvant engendrer de très lourds handicaps ?
Le maintien en vie coûte que coûte ne va-t-il pas à l’encontre des plus élémentaires règles de la déontologie médicale ?

« En toutes circonstances, le médecin doit s’efforcer de soulager les souffrances de son malade, l’assister moralement et éviter toute obstination déraisonnable dans les investigations ou la thérapeutique« . Cet article du code de la santé publique est-il suivi ? Est-il possible de le suivre ? Les soignants peuvent-ils juger à partir de quel acte ils sont dans « l’obstination déraisonnable » ?

Pourtant, pour bien soigner, il faut aussi de l’obstination. Alors où sont les limites ? Que dit la loi ? La déontologie, l’éthique ? Où sont les limites ?
Qui sont les responsables, les médecins, le système, les progrès de la médecine, notre culture ?
Les médecins apprennent-ils à renoncer ?

La question de l’acharnement thérapeutique se pose dans la plupart des sociétés, elle est la conséquence des progrès de la médecine et du vieillissement de la population. Si les règles du non-acharnement thérapeutique font partie de la déontologie médicale, rien n’est plus difficile que de définir le juste soin.

Au travers d’un reportage mettant en exergue des situations personnelles difficiles (documentaire de Gaël Chauvin – 52 min), Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes poseront la question de l’acharnement thérapeutique, conséquence des progrès de la médecine et du vieillissement de la population. Experts juridiques et médecins débattent de ce sujet aussi complexe que douloureux.

Mardi 22 juin de 20h35 à 22h20 sur France 5
Magazine « Enquête de santé »
Thème de l’émission : L’acharnement thérapeutique en questions : La vie, à quel prix ?
Présentateurs : Michel Cymes, Marina Carrère d’Encausse
Invités plateau : Edouard Ferrand (chef de service en réanimation chirurgicale à l’hôpital Tenon à Paris), Umberto Simeoni (chef de service néo-natalité à l’hôpital de la Conception à Marseille), Pr Jean Leonetti (député UMP et auteur de la loi Léonetti 2005)…

Plus d’informations sur le site de France 5

Consulter la fiche CISS Pratique « Droits des malades et de la fin de vie » (dans notre rubrique Documentation sur les droits des malades)